Qu'est il possible de filmer ou photographier en drone ?

La réalisation de prise de vue aérienne par drone est strictement réglementée par le code de l’aviation civile, que ce soit pour réaliser des photos ou vidéos avec un appareil photographique ou cinématographique fixé sous l’aéronef a usage de loisir ou d’activité particulière par pilote professionnel. Photographie de paysage par drone

Pour réaliser des prises de vue aériennes par drone dans l’espace aérien Français, il est important de respecter les zones de vol réglementées ou interdites, ainsi que les zones interdites à la prise de vue aérienne.  

Il est interdit de filmer des personnes dans un lieux privé ou une habitation sans l’accord de la personne ou du propriétaire, le respect de la vie privée et le droit à l’image s’applique.

Prise de vue par un particulier

Dans le cadre d’une utilisation dite de loisir, le particulier pourra réaliser des vues de paysages s’ils se trouvent en zone autorisées, mais il lui serra strictement interdit de filmer ou photographier, une agglomération, un groupe de personnes ou autres sites sensibles voir interdits, ainsi que d’utiliser les images à des fins commerciales, elles devront rester privées. 

Prise de vue par professionnel

La réalisation de ce type de photographies ou vidéos aériennes à but commerciale, Photo aérienne en agglomération par pilote professionnelest réglementée, elle entre dans le cadre des activités particulières, et ne peuvent être réalisées que par un pilote de drone professionnel ayant fait une déclaration d'activité de photographie et de cinématographie aérienne.

De plus le télépilote, devra faire une déclaration préfectorale pour tous vol de drone en agglomération ou de type S3, obtenir les différentes autorisations des lieux ou personnes, filmés ou photographiés et parfois comme un aéroport faire un protocole pour obtenir une autorisation de décollage.  

Pour résumer, avant d’utiliser votre drone de loisir pour réaliser de magnifiques images aériennes, n’oubliez pas de vérifier la zone de vol, respectez la vie privée, ne survolez pas des personnes et n’utilisez pas vos images à des fins commerciales

En cas de violation de la vie privée, vous encourez 1 an d'emprisonnement et 45 000€ d'amende. Et pour le non-respect des règles ou de survol interdit, de 1 à 6 mois d'emprisonnement et de 15 000 à 75 000 € d'amende, ainsi que la confiscation du drone.

Vous pouvez retrouver là liste des zones interdites à la prise de vue aérienne ici : Liste des zones interdites a la prise de vue aerienne du 12 octobre 2018 (421.72 Ko)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !