Drone-malin, réseau de professionnels, pilotes de drone, photographes, vidéastes, techniciens, etc. pour toutes prestations techniques et prises de vue aériennes, terrestres ou sous-marines.

Il y a-t-il des zones réglementées pour utiliser un drone ?

Il existe différents secteurs en France ou le vol de drone civil de loisir est réglementé ou interdit, avant de faire voler son aéronef le télépilote doit vérifier la zone à survoler sur la carte Géoportail, cette carte indique par différentes couleurs, les zones interdites ou limitées en hauteur de vol, le rouge étant strictement interdit aux drones de loisir.

L’espace aérien est réglementé par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) de nombreuses zones sont réglementées ou interdites, que ce soit pour faire voler un drone ou réaliser des prises de vue aérienne.

Un pilote de drone professionnel dans le cadre d’activités particulières, pourra sous certaines conditions et l’obtention d’autorisations et dérogations, y réaliser des prestations aériennes.

Dans le cadre de l’utilisation d’un drone de loisir, il existe de nombreuses zones ou le particulier ne peut pas faire voler son drone, les agglomérations, les aéroports, les centrales nucléaires, les zones militaires, les routes ou autoroutes, et biens d’autres.

Pour vérifier s’il peu voler en toute légalité, le pilote de drone de loisir dispose d’une carte spécifique à sa disposition sur internet. La carte Géoportail permet de visualiser les différentes zones, les zones rouges étant strictement interdites aux drones de loisir, les autres couleurs étant une limitation de hauteur de vol, un simple clic sur la zone indiquera les informations.

Espace aérien réglementé drone

Le non-respect des règles ou de survol interdit, peut entraîner de 1 à 6 mois d'emprisonnement et de 15 000 à 75 000 € d'amende, ainsi que la confiscation du drone.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.