Drone-malin, réseau de professionnels, pilotes de drone, photographes, vidéastes, techniciens, etc. pour toutes prestations techniques et prises de vue aérienne, terrestre ou sous-marine.

Surveillance aérienne, du pigeon photographe au drone pigeon

Depuis l’invention de la photographie aérienne en 1858, l’homme n’a cessé d’inventer pour espionner ou surveiller, une des premières techniques fut le pigeon photographe en 1907, au drone pigeon, inventé en 2018 par la Chine, robot volant équipé d’une caméra, imitant à la perfection le vol de l’oiseau.

Prendre de la hauteur pour espionner ou surveiller

L’imagination de l’homme n’a vraiment pas de limite pour inventer des techniques diverses et variées pour prendre de la hauteur, dans le bût souvent moins louable de surveiller ou espionner son prochain. Ces systèmes d’espionnages sont souvent développés par ou pour les militaires, qui s’inspire souvent du vol des oiseaux ou les utilisés pour y arriver.

Nous vous présentons ici deux exemples, utilisant à plus de 100 ans d’intervalle le pigeons pour réaliser des films ou photographies aériennes de surveillance.

Le pigeon photographe 

Cette invention date de 1907,Pigeon photographe pour surveillance aérienne l’apothicaire Allemand Julius Neubronner a eu l’idée de fixer un appareil photographique à l’aide d’un harnais sous un pigeon voyageur. Il était possible de choisir approximativement la zone à photographier, en déterminant son trajet pour retourner à son colombier, un déclencheur automatique permettait de prendre des photos aériennes.

Cette technique fut utilisée pendant la première guerre mondiale et peut être occasionnellement pendant la seconde guerre mondiale, et surement par la CIA dans les années 70. 

Le drone pigeon 

De nombreux inventeurs ont déjà essayés de construire des robots imitant le vol des oiseaux sans vraiment y arriver, les chercheurs chinois semblent avoir réussi à reproduire le vol du pigeon à 90%.

Cette nouvelle invention de 2018 nous viendrait de Chine, encore en court de développement pour l’armée et la police de la République populaire, pour surveiller ou espioDrone pigeon pour espionnage aériennner la population en toute discrétion. Equipé des dernières techniques des drones les plus modernes, système de navigation GPS, transfert des données par satellite et d’une caméra haute définition, capable des films ou photos aériennes en très haute définiton.   

Nommé « Dove » traduction de pigeon ou colombe, ce premier robot drone bionique, aurait une envergure de 50 centimètres pour un poids de 200 grammes, une autonomie de 30 minutes et pourrait voler à 40 km/heure. Silencieux et difficile à détecter par l’oreille, la vue humaine et même les radars, le drone-pigeon serait l’outil idéal pour espionner et filmer en toute discrétion, surtout que d’après les concepteurs, d’autres pigeons seraient venus voler avec cet aéronef pendant les essaies. A ne pas douté que malheureusement de nombreux états ou militaires seront intéressé par ce drone espion, si ce projet abouti, pour espionner ou surveiller leurs populations.   

Personnellement, nous préférons nos drones traditionnels surement moins discrets, mais beaucoup moins intrusives, pour réaliser des surveillances aériennes dans le respect de la vie privée et selon la réglementation aérienne.

Et vous ? Que pensez vous de ce dernier drone espion ?   

drone vue aérienne photographie prise de vue Inspection

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire