Les drones pour la protection de l’environnement

Prendre de la hauteur avec un drone pour inspecter ou mesurer l’impact de l’homme sur notre planète est un moyen économique et écologique pour aider à la protection de notre environnement.

Contrôler ou surveiller avec des vues aériennes

On n’imagine pas tous ce que peut apporter comme services à la nature ce petit aéronef Drone pour la protection de l'environnementéquipé d’une caméra, de sondes, de capteurs ou d’une caméra thermique. Capable de voler sur toutes les zones dangereuses, polluées ou difficile d’accès à basse altitude sur de grande distances, sans risque pour l’environnement ni pour l’humain puisque sans pilote à bord.

De plus en plus sollicité par les scientifiques, écologistes ou associations de protections de la nature pour la surveillance de la faune, de la flore et toutes zones terrestre ou maritime pour réaliser des prises de vues aériennes en très haute définitions.

La protection de la faune

Le drone apporte de nombreuses solutions dans la protection des animaux aussi bien sur terre que sur mer, que ce soit pour les observer, les compter ou les protéger en toute discrétion, le drone étant équipé de petits moteurs électrique silencieux.

En Afrique il est utilisé pour suivre les déplacements des gros mammifères et la surveillance des parcs pour repérer sans danger les braconniers. Le drone peut être équipé d’une caméra thermique pour visualiser une source de chaleur animal ou humaine, permettent de lutter contre la chasse illégale et le trafic de cornes d’éléphants ou de rhinocéros.

Dans les océans il permet aux scientifiques de trouver et d’observer les baleines sans les déranger et aux écologistes de lutter contre les pratiques de pêches illégales.

Dans nos régions aussi le drone à de nombreuses utilisations, que ce soit pour comptabiliser ou protéger les animaux sauvages en voie Photographie aerienne de foretde disparition ou en court de réintroduction dans leur milieu naturel. Il assure aussi le sauvetage, comme cette exemple en Allemagne ou il réalise des images thermiques des champs avant le passage de la moissonneuse, pour éviter une mort certaine au jeunes faons caché par leur mère dans les moissons. 

La protection de la flore

Idéale pour survoler de grandes zones forestières, marécageuses ou autres pour repérer des traces de pollution ou contrôler l’état de la végétation. Là aussi le drone est sollicité par les botanistes, les forestiers ou les agriculteurs.

Pour les forêts il permet d’assurer une surveillance des incendies et de pouvoir intervenir rapidement sur un départ de feu. Il peut aussi contrôler l’état général des arbres et si besoin de pouvoir en replanter avec un nouveau procédé mis au point pour planter un grand nombre de graines spécialement conçu pour être semé d’un drone. La cartographie peut être aussi utilisée pour suivre l’évolution de l’exploitation du bois souvent illégale dans de nombreuses régions du monde et ainsi lutter contre la déforestation. 

Dans l’agriculture, le drone peut être équipé de sonde ou d’une caméra thermique pour contrôler l’état des végétauxPaysage des moisons en vue aerienne et repérer les maladies sur les cultures ou les vignes afin de délimiter précisément les zones à traiter et de limiter au maximum l’utilisation des produits phytosanitaires, diminuant ainsi la pollution des sols.

De nombreuses techniques pour aider la flore se développe partout dans le monde, et des chercheurs imaginent de nouveaux drones chaque jour, comme un drone biodégradable ou un drone pollinisateur pour aider les abeilles.

La protection de l’environnement

L’imagerie aérienne par drone à un avenir certain dans la protection de l’environnement en fournissant des informations précises sur l’état des milieux naturels ou des milieux urbains. Il est devenu un outil indispensable et complémentaire aux moyens traditionnels, avions, hélicoptères ou ULM en étant plus économique et pouvant accéder aux endroits les moins accessibles.  

Dans la nature, le drone réalisera des prises de vues aériennes pour surveiller l’évolution de l’érosion des côtes, la fonte des glaciers, les éruptions volcaniques, repérer un bouleversement écologique ou une zone de pollution. Thermographie aérienne d'un village, photo infrarouge

En milieu urbain, il pourra être équipé de capteur pour surveiller la qualité de l’air, contrôler la circulation pour aider à sa fluidité ou participer à la recherche de fuite de gaz, eau ou autres. Il participe aussi au Grenelle de l’environnement et à l’amélioration énergétique des logements.. La thermographie aérienne permet de repérer les déperditions thermiques par infrarouge, le drone survole et filme les habitations avec une caméra thermique, donnant des images qui après traitements font ressortir les zones mal isolées.

Pour conclure l’évolution des drones et de leurs équipements va continuer à apporter toujours plus de services aux scientifiques, aux écologistes ou autres en apportant des solutions novatrices et contribuer à la protection de l’environnement.

Nos pilotes sont à l’écoute des dernières technologies et s’équipe en conséquence, pour laisser aux générations futures une planète plus propre et saine, pour que nos enfants continuent à voir la faune et la flore que nous pouvons encore admirer !

eric levigneron sur Google+

drone vue aérienne photographie vidéos services télé-pilotes film

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire