Drone-malin, réseau de professionnels, pilotes de drone, photographes, vidéastes, techniciens, etc. pour toutes prestations techniques et prises de vue aérienne, terrestre ou sous-marine.

Informations sur le métier de télépilote de drone

De nombreuses personnes recherches des informations sur ce nouveau métier de télépilote de drone professionnel, nous avons réalisé cet article, pour les aider à trouver les renseignements sur l’utilisation d’un aéronef télécommandé circulant sans personne à bord dans le cadre d’activités particulières.

Devenir pilote professionnel

Suite à une réunion organisée par la Cité des Métiers de Normandie, Photo pilote de drone professionnel, volant en toute légalitéou je suis intervenu, pour présenter le métier de pilote de drone à des personnes souhaitent se reconvertir ou se diriger vers cette profession. 

Je me suis rendu compte, qu’il était difficile de trouver les bonnes informations, sur les démarches, la réglementation aérienne, les règles de sécurité, les formations ou plus difficile à répondre, les débouchés du métier de pilote de drone.

Je me suis retrouvé face à de nombreuses questions, auxquelles je vais essayer de répondre le mieux possible en mettent les liens des sites officiels en bas de page.

La réglementation.

L’espace aérienne et géré par la DGAC Direction Générale de l'Aviation Civile, qui distingue deux types d’utilisation principale, le drone de loisir ou professionnel, dite d’activités particulières, dans les deux cas le pilote doit respecter la réglementation, les zones de vol, l’intimité des personnes et assurer la sécurité.

Depuis 2018, la réglementation a changé, pour le drone de loisir, les aéronefs de plus de 800grs, le pilote doit suivre une formation en ligne et déclaré le drone sur le site Alfatango. Scénarios de vol pour drone professionnel

Pour les télépilotes utilisent des aéronefs civils circulant sans personne à bord à des fins professionnel, dans le cadre d’activités particulières, ils doivent passer un examen théorique et suivre une formation pratique, pour obtenir une DNC Déclaration de Niveau de Compétence, utiliser des drones homologués et les déclarer, pour les différents types de scénarios de vol S1, S2, S3 ou S4

Pour les prises de vue aérienne à but commerciale, seul les pilotes ayant fait une déclaration d'activité de photographie et de cinématographie aérienne, peuvent les réaliser.

Les formations

Comme pour le permis de conduire, le futur télépilote doit passer un examen théorique, le code, il peut être passé en candidat libre dans un centre d’examen de la DGAC. Cet examen théorique de télépilote est une série de 60 questions (QCM Questionnaire à Choix Multiples) à répondre en 1h30 pour obtenir un certificat théorique de télépilote d'aéronef.

Pour la conduite, il doit effectuer une formation pratique, qui lui permettra d’obtenir une DNC. Et la les choses se compliques, de plus en plus de centres de formations arrivent sur se marcher juteux, et certaines malheureusement font miroiter monts et merveilles aux futures pilotes, pour leur soutirer des sommes importantes, en échange de quelques jours de formations et parfois la remise d’un diplôme sans aucune importance ni valeur juridique.

Méfiez-vous de ces centres de formations, demandez sur quel type de drone vous allez être formé et combien d’heure de vol vous allez effectuer, comment ce passe les entrainements en cas de mauvais temp, les compétences des formateurs, le nombre d’élèves et d’aéronefs à leur disposition par cession et rien ne vous empêche de demander la liste ou les coordonnés d’anciens participants pour les interroger.

Inutile de demander le pourcentage de réussite, puisque c’est eux qui décident si vous êtes apte à piloter un drone ou non, il n’y a pas d’examen comme pour le permis de conduire en fin de formation.

Rassurez-vous, il en existe surement des honnêtes, qui ne font pas des pubs tapageuses, ni de belles promesses, mais travail surtout par le bouche à oreille. Un formateur qui prendra le temp de vous écouter et de comprendre ce que vous souhaitez faire, pour vous proposer la formation la mieux adapté à votre projet professionnel, avant de vous parler de prix, de financement ou d’aides diverses.

Les débouchés

Le principal débouché pour le moment est la prise de vue aérienne, Prise de vue aérienne par opérateur de drone professionnelmais le nombre de télépilotes réalisent des photos et vidéos est passé d’environ 2000 à plus de 7000 opérateurs en deux ou trois ans.

Le drone permet de réaliser de nombreuses prestations techniques, inspections, cartographie, thermographie, etc. mais ces services sont nouveaux et leur utilisation est très limité et les équipements onéreux.

Cette profession à un avenir certain, mais ne pensez pas faire fortune rapidement, à moins d’ouvrir un centre de formation ! Beaucoup de professionnels exercent actuellement ce métier en deuxième activité, ou d’autre professionnels, photographes ou vidéastes utilisent le drone comme un outil, pour offrir un service supplémentaire.

Voici un petit résumé des informations sur le métier de télépilote de drone, des renseignements donnés à titre indicatif, la législation évolue rapidement et il est indispensable, de consulter les sites si dessus pour les vérifier.

Adresses utiles

Quelques liens utiles de sites gouvernementaux pour les drones, vous y retrouverez surement les renseignements que vous recherchez :

Pour toutes informations sur l’usage du drone à titre professionnel

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/drones-usages-professionnels 

L’examen théorique de télépilote d'aéronef

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/examens-theoriques-telepilote

Le guide d’activités particulières pour l’usage des drones

Guide d activites particulieres pour l usage des drones (1.75 Mo)

Pour l’utilisation de drones de loisir ou modèles réduits en extérieur.

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/modeles-reduits-et-drones-loisir 

Pour la formation en ligne des télépilotes utilisent des aéronefs de plus de 800gr et obtenir une attestation 

https://fox-alphatango.aviation-civile.gouv.fr/

Pour la déclaration des drones et autres informations

https://alphatango.aviation-civile.gouv.fr

Connaitre les zones de vol autorisées, réglementées ou interdites, en sachant que la hauteur maximum est de 150 mètres, sur la carte, les zones rouges étant strictement interdit au drone de loisir

https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/restrictions-pour-drones-de-loisir

Les explications de la carte

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/utiliser_carte_restrictions_drones_loisir.pdf

Bon vol à tous et n’hésitez pas à commenter ou partager cet article

télé-pilotes pilote drone

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire